Régler le son.

PETITION

A QUOI SERVENT DONC LES BANQUES ?

Actuellement, nos banques deviennent impersonnelles et robotisés, il n'u a plus de contact humain, ce ne sont plus des banques, mais des machines. En effet, il est devenu impossible de déposer de l'argent liquide par l'intermédiaire d'un employé de banque.

Si vous devez déposer une somme d'argent liquide sur un compte bancaire voici la nouvelle marche à suivre (aucune dérogation n'est accordée) !

  1. Pensez tout d'abord a bien compter votre argent (billets uniquement) et a inventorier le nombre de billets de chaque valeur (50, 100, 200, 500) avant de vous rendre dans votre établissement bancaire. Il en sera de même de l' Euro.

  2. Arrivé à votre établissement bancaire, vous allez pouvoir entrer sans passer par un sas et sans être contraint de laisser vos objets métalliques, téléphone et autres dans un petit coffre à code. A l'intérieur, cherchez quel est le robot (ou plutôt la boite aux lettres) dans laquelle vous allez devoir déposer vos liquidités.

  3. A proximité vous devriez trouver des bordereaux ainsi que des enveloppes cachetables, mais trouées. Prenez l'un de ces bordereaux, remplissez le correctement, n'oubliez pas vos noms, prénoms, n° de compte bancaire (celui sur lequel vous désirez déposer vos liquidités) mentionnez le nombre de billets pour chaque valeur, n'oubliez pas de mentionner la somme pour chacune de ses valeurs, puis enfin le montant total de votre dépôt. 

  4. Datez et signez votre bordereau, gardez précieusement la partie qui vous revient (elle est sensée être la preuve de votre versement).

  5. Glissez l'autre volet dans l'enveloppe à trous, puis glissez y les liquidités correspondants a chacune des valeurs préalablement mentionnées en les recomptant avec précaution et en essayant de vous cacher des regards indiscrets.

  6. Cachetez votre enveloppe, puis abaissez d'une main le levier d'ouverture de la boite à sous, tandis que de l'autre vous introduirez l'enveloppe dans la fente et la lâcherez afin qu'elle tombe directement dans un des coffres de la banque situé en sous-sol.

Ne demandez pas au banquier de vérifier le montant de votre dépôt, il lui est interdit de toucher à votre argent, et encore plus d'attester de la réalité votre dépôt. Il ne vous signera aucun papier, pas plus que le robot d'ailleurs. Vous déposez cet argent à vos risques et périls.

QUE RISQUE T' IL DE SE PASSER ?

Il semble que la raison primordiale de ces nouvelles mesures, soit, pour l'établissement bancaire de ne plus être victime de "Hold-up" (attaque à main armée). Ce qui n'est d'ailleurs pas vrai, car l'argent que nous y déposons est bien entreposé dans un coffre !

bullet

Les victimes de vols seront donc les clients, la banque déclinant toute responsabilité.

bullet

Qui empêchera les braqueurs de pénétrer dans la banque muni d'une arme cachée ? Personne puisque la banque est sensée ne courir aucun risque (plus de liquidité en caisse). Seul le client prend des risques.

bullet

Vous déposez vos liquidités sans aucun contrôle ni garantie car personne ne peut attester de la réalité de votre dépôt. A moins que vous n'ayez la précaution de vous faire accompagner d'un Huissier de Justice ou de deux témoins étrangers à votre famille.

bullet

Si vous versez de l'argent afin de faire établir un chèque de banque (payant le plus souvent), vous devrez attendre que le contenu de votre enveloppe de versement soit décacheté, l'argent compté puis l'écriture comptabilisé avant de l'obtenir. Il en sera de même pour un chèque normal. Deux jours ouvrables minimum ! N'oubliez pas que un chèque établi aujourd'hui a valeur de la veille et un dépôt valeur de deux jours après (agios en sus).

bullet

Si le montant comptabilisé ne correspond pas au montant de votre dépôt, qui sera tenu pour responsable ? La banque ou vous ? Imaginez que l'un des deux, voire les deux soient malhonnêtes ! Vous déposez 5.000 francs et il ne vous est comptabilisé que 4.000 francs, qui va payer la différence ? Vous ne déposez que 4.000 francs et mentionnez 5.000 francs sur le bordereau de dépôt , qui de la banque ou de vous  pourra prouver le contraire ? Il y a des gens malhonnêtes, pourquoi pas des banquiers ? (cela s'est déjà vu).

bullet

Comment prouver que lors de votre dépôt de liquidité il n'y avait pas de faux billets ? Que ce soit vrai ou faux ce sera toujours le client qui sera le dindon de la farce et qui paiera l'addition.

bullet

Comment un commerçant pourra-t' il obtenir ou déposer des pièces de monnaie (francs puis Euros), les distributeurs de pièces ne sont pas encore en place !

bullet

Comment éviter le regard des autres ainsi que les indiscrétions, pour effectuer des versements, puisque ces derniers doivent s'effectuer dans un lieu public non protégé. Les voleurs vont pouvoir s'en donner à cœur joie. Certes ils voleront moins chaque fois, et pas toujours au même, mais avec quelle facilité !

bullet

Encore une petite précision. Aujourd'hui 03/01/2002, je me suis rendu dans mon établissement bancaire "CREDIT AGRICOLE" agence de FOS-SUR-MER, afin de faire changer mes liquidités en francs pour des Euros. Je me suis donc adressé à l'employée qui m'a dit que cette opération était impossible, puisque l'agence n'avait aucune caisse, donc aucun argent disponible. La seule possibilité offerte était de déposer mes liquidités en francs (billets et pièces) dans une enveloppe, après en avoir fait l'inventaire précis et rempli le bordereau à joindre, dans la "Boite à Sous" prévue à cet effet. Après quoi, il ne me restait plus qu'a retirer une même somme au distributeur de billets. Aucun distributeur de pièces ! A ma demande pour connaître quelle agence pouvait effectuer cette transaction, il m'a été répondu qu'il n'en restait que peu, et qu'elles étaient distantes d'une à plusieurs dizaines de kilomètres. Que prochainement, toutes les banques seraient ainsi sans aucune caisse. Quel progrès ! Je précise que d'autres personnes clientes de cette banque ont été ainsi reconduites et aussi mécontente que moi.

bullet

Je me suis donc rendu au bureau de poste qui a satisfait à ma demande sans aucun problème et de surcroît avec le sourire.

bullet

Pourtant les médias (journaux écrits et télévisés), chaque jour nous informent que jusqu'au 16 février 2002 inclus il sera possible de changer nos francs en Euros, sans difficultés. A croire que le "CREDIT AGRICOLE" n'est pas une banque française !

Il faut se rendre à l'évidence en sachant que :

  1. Que les banques font tout pour continuer à s'enrichir à nos dépens et à tirer profit de toute les situations, pourtant sans notre argent, elles ne pourraient exister !
  2. Que loin de résoudre les problèmes de vols, elle les déplacent favorisant ainsi une nouvelle forme de délinquance et de nouveaux procédés avec de plus grands risques de prise d'otage pour contraindre l'ouverture des coffres.
  3. Que les employés de banque n'auront plus de raisons d'êtres puisqu'ils sont peu à peu remplacés par des machines bêtes et disciplinées et qu'il seront de moins en mois nombreux. (Vive le chômage) !
  4. Que l'égoïsme va continuer à se développer, le contact humain devenant peu à peu inexistant.
  5. Qu'il est décevant que nos gouvernants acquiescent et tolèrent de tels usages, en laissant ainsi faire l'empire des vendeurs d'argent au détriment des pauvres gens. Faut-il être Énarque pour devenir aussi peu attentif ?
  6. Il serait temps pour eux d'ouvrir les yeux et de penser que lorsque les citrons n'ont plus de jus, il devient inutile de les presser. 

Que devons nous faire pour être entendus :
bulletContraindre les établissements bancaires à agir différemment en nous unissant tous, car si nous ne leur confions plus notre argent, comment feront-ils pour continuer à exister et prospérer.
bulletIl suffit de ne se servir de nos banques que comme des boites à lettres. Laissons sur nos comptes suffisamment d'argent pour faire face aux prélèvements habituels, et retirons tout le reste dès que possible (refaisons comme nos ancêtres, le bas de laine, payons en argent liquide). Comment les banques feront-elles pour prêter de l'argent si nous le leur enlevons ? Comment feront-elles face à leur dépenses si elles n'ont plus de gains ?
bulletLes banques nous volent depuis trop longtemps  (agios, frais, amendes, intérêts etc.)  alors que c'est avec notre argent qu'elles travaillent, retirons nos valeurs et elles seront bien contraintes de céder si elles veulent encore pouvoir exister.
bulletEnsembles nous sommes les patrons, imposons leur notre volonté et arrêtons de nous laisser abuser. Le droit de grève existe pour tous les salariés, profitons de cette opportunité. A chacun sa façon de l'appliquer et de manifester.

Faisons la grève du porte monnaie pour pouvoir déposer et disposer de nos billets !

Nous sommes plus riches qu'eux, puisque nous leur achetons l'argent plus cher que sa valeur réelle.

Souscrivez à la pétition faite pour faire changer l'attitude des banques en cliquant sur le lien ci-dessous.

Cliquer sur Pétition

Page précédente

 

Page suivante