Entrer vos informations ci dessous :

Nom, Prénom, Adresse, Code postal, Ville :

 
Email :
Lien de la Pétition :

Commentaires :

Voir les signatures déjà présentes

 

CONTENU DE LA PETITION

 

Objet : Les banques dépassent les limites !

 

 

Monsieur le Ministre de  l'Economie, des Finances et de l'Industrie.

 


J'ai l'honneur de vous faire-part de ma participation, à cette pétition à l'encontre des banques françaises.

 

En effet, depuis quelques temps, nos banques aménagent leurs agences de telle manière qu'il est devenu impossible de déposer de l'argent liquide par l'intermédiaire d'un employé de banque. Les liquidités sont mises dans des enveloppes par nos soins, a nos risques et sans aucun contrôle des sommes versées. C'est inadmissible !

 

D'autre part, il n'est plus possible de retirer des liquidités autrement qu'avec une carte bancaire. Ce qui a pour conséquences, que lorsque le montant attribué par semaine est atteint, il est impossible de retirer de l'argent.

 

A noter également, que malgré la publicité faite par l'ensemble des médias, et selon vos directives de la possibilité d'échanger nos francs en Euros jusqu'au 16/02/2002 inclus, des banques qui sont dépourvus de caisse s'y refusent. C'est notamment le cas du Crédit Agricole dans la plupart de ses agences des Bouches du Rhône .

 

A terme, cette façon de faire supprimera même, la présence d'un employé, puisque ce sont les machines qui le remplacent.

 

Le but de cette pétition est de vous demander d'user de votre influence pour mettre fin à cette tendance dénuée de tout contact humain et social.

 

Si satisfaction n'est pas donnée aux citoyens consommateurs que nous sommes, il nous suffira de "Boycotter" nos banques, en ne les utilisant que comme de simples " boites à lettres ".
Ainsi la politique du bas de laine reprendra le dessus, mettant les banques et l'économie du pays en danger, jusqu'à ce que la situation change.

 

Nous sommes déterminés à faire tout ce qu'il faut, pour obtenir satisfaction, et nous espérons que vous interviendrez auprès des ministères et services compétents, avant qu'il ne soit trop tard.

 

Dans cette attente, veuillez agréer, Monsieur, le Ministre, ainsi que nos remerciements anticipés, nos respectueuses et sincères salutations.

Page précédente

   

Page suivante